Fedora-Fr - Communauté francophone Fedora - Linux

Communauté francophone des utilisateurs de la distribution Linux Fedora.

  

Dernière news : Venez tester la Fedora 33 Beta

#1 07/12/2012 17:12:27

Yokav
Membre
Lieu : Be
Inscription : 01/02/2009
Messages : 213
Site Web

Utilisation de LVM

Bonjour,

Ma question concerne un serveur dédié à la virtualisation. Actuellement, pour plus de facilités, les machines virtuelles utilisent le LVM.

Ici, on va changer de serveur pour passer sur du matériel plus récent et j'en profite un peu pour repenser notre façon d'utiliser le LVM, je me dis pourquoi pas l'étendre même aux partitions de Fedora, je disposerais ainsi de plus de flexibilité à ce niveau là aussi. Mais j'ai un peu de mal à trouver des informations sur les limitations qu'une telle utilisation pourrait imposer.

Ce qui est primordiale pour moi c'est de pouvoir faire du redimensionnement à chaud. Hors imagination que la partition destinée à "/" se trouve sur un LVM, je doute qu'il soit possible de la redimensionner à chaud, sans devoir passer par un livecd ou système de secours afin que la partition "/" ne soit pas montée durant son redimensionnement. Et donc si cette première limitation existe bien, quelles sont les partitions à ne jamais monter dans un LVM ?

Ma deuxième interrogation concerne les performances, un système basé sur LVM ne risque-t-il pas d'être plus lent qu'un système classique ou d'arriver plus vite à saturation ?

Hors ligne

#2 07/12/2012 17:48:41

madko
Contributeur Fedora et Linuxé depuis 1994
Modérateur
Lieu : Noisy the Great (9³)
Inscription : 22/12/2006
Messages : 8 472
Site Web

Re : Utilisation de LVM

Bonjour,

Grub de fedora si c'est toujours le cas ne sait pas lire un LV, donc /boot ne doit pas être sur du LVM.

Mettre le système dans LVM ça peut être pratique pour des snapshots éventuellement, mais en effet pour le redimensionnement c'est pas top. Un autre avantage serait la migration de disque. Ton / est sur un dd dans un vg, tu rajoute le nouveau disque au vg, tu migre les données et tu supprime l'ancien disque. Bon, c'est pas hyper utile. Le risque en plus avec LVM sur la partie système c'est en cas de défaillance, tu empiles les couches, donc si le LVM est cassé, pas si évident de monter le VG, reparer le FS à l'interieur du lv etc. Bref je vois pas l'intéret sur un serveur de mettre le système dans du LVM.

Après pour les performances l'impacte doit être très faible. Des systèmes unix proprio utilisent le raid soft + LVM de base depuis des décennies, pourtant les perfs sont là.

Dernière modification par madko (07/12/2012 17:49:32)


Linux, ya moins bien, mais c'est plus chèr!!!
Fedora 32 WorkStation sur HP 850 G5
Fedora 32 SilverBlue sur Lenovo Thinkpad Yoga 12

Hors ligne

#3 07/12/2012 17:49:31

nouvo09
Accro à Fedo !
Lieu : Paris
Inscription : 22/09/2005
Messages : 22 592

Re : Utilisation de LVM

Avec le lvm tu peux agrandir à chaud une partition, et pas la rétrécir.

En plus quel serait l'intérêt de redimensionner une partition  /   ?


C'est pas parce que c'est difficile qu'on n'ose pas,
c'est parce qu'on ose pas que c'est difficile !

Hors ligne

#4 07/12/2012 17:52:13

madko
Contributeur Fedora et Linuxé depuis 1994
Modérateur
Lieu : Noisy the Great (9³)
Inscription : 22/12/2006
Messages : 8 472
Site Web

Re : Utilisation de LVM

LVM supporte la réduction et augmentation à chaud, c'est le file system contenu dans le LV qui en général supporte ça moins bien (surtout la réduction).


Linux, ya moins bien, mais c'est plus chèr!!!
Fedora 32 WorkStation sur HP 850 G5
Fedora 32 SilverBlue sur Lenovo Thinkpad Yoga 12

Hors ligne

#5 07/12/2012 18:00:35

Yokav
Membre
Lieu : Be
Inscription : 01/02/2009
Messages : 213
Site Web

Re : Utilisation de LVM

Oui j'ai lu ça, heureusement pour moi je n'ai jamais rétréci un LV, juste agrandi. Il est recommandé de rétrécir la taille du système de fichier plus que nécessaire, puis réduire la taille du LV pour enfin augmenter la taille du système de fichier.

Et merci à tous les deux pour ces informations, ça confirme ce que je pensais. Il n'y a pas de réel intérêt à mettre la partition "/" dans un LVM.

Je pensais finalement faire ainsi sur le nouveau serveur, il est équipé de deux DD sur lesquels je vais faire du raid 1 en logiciel.

Je comptais créer deux partitions en raid 1, la première destinée à "/" en ext4 et la deuxième pour le LVM.
Je mettrais pour commencer le swap dans un LV. Et c'est tout, puis si je vois que par la suite il est nécessaire de séparer /var ou autre, je les pousserais dans des LV.

Est-ce un bon raisonnement, j'hésitais à séparer /boot aussi.

Hors ligne

#6 07/12/2012 19:27:32

nouvo09
Accro à Fedo !
Lieu : Paris
Inscription : 22/09/2005
Messages : 22 592

Re : Utilisation de LVM

Est-ce un bon raisonnement, j'hésitais à séparer /boot aussi.

Pour ma part je n'y vois plus aucun intérêt contrairement à ce que je pensais dans le temps.


C'est pas parce que c'est difficile qu'on n'ose pas,
c'est parce qu'on ose pas que c'est difficile !

Hors ligne

#7 10/12/2012 11:36:46

madko
Contributeur Fedora et Linuxé depuis 1994
Modérateur
Lieu : Noisy the Great (9³)
Inscription : 22/12/2006
Messages : 8 472
Site Web

Re : Utilisation de LVM

Historiquement on sépare /boot, à l'origine pour éviter que si le file system / a un problème, qu'on puisse au moins booter en mode maintenance (le /boot étant indépendant et pas utilisé en dehors du boot, le FS risque pas de s'endommager). Mais bon en effet c'est peut être superflu aujourd'hui.


Linux, ya moins bien, mais c'est plus chèr!!!
Fedora 32 WorkStation sur HP 850 G5
Fedora 32 SilverBlue sur Lenovo Thinkpad Yoga 12

Hors ligne

#8 10/12/2012 13:44:38

remi
Crazy PHP packages monkey... !
Rédacteur Wiki
Lieu : Champagne...
Inscription : 16/10/2004
Messages : 5 579
Site Web

Re : Utilisation de LVM

Lorsqu'on travaille en LVM toutes les partitions, y compris / on du sens d'y être. Je ne vois aucune raison de faire une exception (seul /boot le mérite)

Pour la virtualisation, je te conseille de dédier 1 LV par VM, c'est clairement le plus performant.

Juste pour mémoire (il est préférable de lire le man), j'utilise la commande suivant pour activer un pool de stockage "LVM"

virsh pool-create-as <nomdupool> logical --source-dev /dev/sda4 --target /dev/<nomduvg>

++

Hors ligne

#9 10/12/2012 16:01:55

paradise
Membre
Lieu : Annecy
Inscription : 30/11/2010
Messages : 1 621

Re : Utilisation de LVM

madko a écrit :

Historiquement on sépare /boot, à l'origine pour éviter que si le file system / a un problème, qu'on puisse au moins booter en mode maintenance (le /boot étant indépendant et pas utilisé en dehors du boot, le FS risque pas de s'endommager). Mais bon en effet c'est peut être superflu aujourd'hui.

Tout à fait.

En théorie, on peut tout séparer si on veut, il y a dix ans on le préconisait naturellement :  /boot, /, /var, /temp, /home, plus le swap, 6 partoches, c'était du lourd !

À présent, dans les partionnements automatiques, on n'a plus que / et /home, plus le swap, je pense que dans 99% des cas, c'est suffisant ainsi, en effet.


PC/tour : CM Asus P5Q - CPU Intel Q9650- CG eVga 260GTX 216  - Webcam Hercules Infinite
Portable : Fujitsu A530 (Fedora 21)
Desktop : Fedora 21 64bits KDE  - Slackware 14.1 64bits  KDE - Mageia 5 - Openindiana (ex-Opensolaris)

Hors ligne

#10 12/12/2012 20:12:44

theboogymaster
Membre
Lieu : Suisse
Inscription : 07/04/2008
Messages : 594
Site Web

Re : Utilisation de LVM


Success is to be measured not so much by the position that one has reached in life as by the obstacles which he has overcome.

Hors ligne

#11 19/12/2012 16:25:23

Yokav
Membre
Lieu : Be
Inscription : 01/02/2009
Messages : 213
Site Web

Re : Utilisation de LVM

Aie, désolé pour le retard, j'ai pas reçu de notif par e-mail des nouvelles réponses.

Concernant la partition /boot, suite à vos explications, je ne la mettrais pas en place.

Concernant le partitionnement. En effet il n'est pas utile de créer autant de partitions que avant, cependant certaines personnes conseille quand même de séparer /home et /var (dans le cas d'un vps servant d'hébergeur de sites internet). Car même si on n'est pas limité par les I/O on pourrait l'être par le nombre d'accès au filesystem.

Par contre, je me rend compte tout doucement des limitations de LVM. Car utiliser LVM sur sa machine de bureau et l'utiliser pour la gestion des VPS c'est fort différent. Sur une machine de bureau, on va plus vite s'en servir pour pouvoir redimensionner facilement une partition par contre avec un VPS, ce sera plus pour faire des snapshot et de la migration, car faire du redimensionnement sur un LV abritant un VPS, c'est vraiment galère.

Sur une machine de bureau, un LV contient juste un système de fichiers, sans même de table de partition si je ne me trompe pas, tandis que avec un VPS, le LV contient une table de partition et c'est avec ça qu'on peut s'arracher les cheveux pour redimensionner un LV.


@remi, oui j'utilise 1 LV par VPS mais de toute façon je ne vois pas trop comment utiliser 1 seul LV pour deux VPS différents. Et je ne vois pas l'intérêt d'utiliser des LV pour le partitionnement du serveur de virtualisation en lui-même, par contre c'est obligatoire pour les VPS. Il ne ce passe rien logiquement sur le serveur de virtualisation, tout ce passe dans les VPS.

Hors ligne

#12 19/12/2012 21:30:31

theboogymaster
Membre
Lieu : Suisse
Inscription : 07/04/2008
Messages : 594
Site Web

Re : Utilisation de LVM

Yokav a écrit :

Par contre, je me rend compte tout doucement des limitations de LVM. Car utiliser LVM sur sa machine de bureau et l'utiliser pour la gestion des VPS c'est fort différent. Sur une machine de bureau, on va plus vite s'en servir pour pouvoir redimensionner facilement une partition par contre avec un VPS, ce sera plus pour faire des snapshot et de la migration, car faire du redimensionnement sur un LV abritant un VPS, c'est vraiment galère.

Juste pour info, au boulot j'ai 550 serveurs linux avec du lvm et je l'ai également sur mon propre poste de travail et je n'ai jamais trouvé cela galère, au contraire cela m'aide énormément et me sauve la vie par fois quand il s'agis de migrer des données ou des disque depuis un serveur sur un autre.

Dernière modification par theboogymaster (19/12/2012 21:31:32)


Success is to be measured not so much by the position that one has reached in life as by the obstacles which he has overcome.

Hors ligne

#13 20/12/2012 09:31:51

Yokav
Membre
Lieu : Be
Inscription : 01/02/2009
Messages : 213
Site Web

Re : Utilisation de LVM

Oui, pour ma part je ne gère que 2~3 machines virtuelles pour le moment.

Cependant ton avis semble se regrouper avec le miens, le LVM pour les VPS c'est très bien, ça a beaucoup d'avantages tel que la migration, les sauvegardes, etc. Mais le point noir reste le redimensionnement selon moi, voici un cas pratique auquel j'ai été confronté.

Un VPS est installé sur LV001 qui fait 20go. LV001 dispose de sa propre table de partition utilisée par le VPS et qui se compose de :
1ere partition -- / qui fait 10go
2eme partition -- /home qui fait 5go
3eme partition -- /var qui fait 3go
4eme partition -- swap de 2go

Arrive un moment où la partition /home est saturée, on ne va donc pas pouvoir créer une nouvelle partition, il va falloir augmenter la taille de la partition /home existante.
Pour cela on commence par éteindre le VPS, faire un petit "lvresize" sur LV001 par contre si après ça on essaye d'augmenter la taille de la partition avec "resize2fs" ça ne va pas fonctionner car elle utilise déjà tous les blocs disponibles. Pour qu'elle puisse utiliser les nouveaux blocs, il va falloir supprimer la partition et puis la recréer. Mais dans ce exemple il y a même une problématique en plus, il y a d'autres partitions situées entre celle à redimensionner et les nouveaux blocs (/var et swap).


Et même si on prend un exemple beaucoup plus simple, un VPS sur LV002 avec une seule partition, il faudra tout de même supprimer cette partition et la recréer pour qu'elle puisse utiliser tous les nouveaux blocs disponibles ce qui devrait entrainer une perte des données.

Hors ligne

#14 20/12/2012 09:45:20

remi
Crazy PHP packages monkey... !
Rédacteur Wiki
Lieu : Champagne...
Inscription : 16/10/2004
Messages : 5 579
Site Web

Re : Utilisation de LVM

LVM... LVM... LVM...

Machine hote => LVxxx associée à la machine virtuelle
Machine virtuelle => en LVM aussi

Sur l'hote => lvextend
Sur la VM => vgresize => lvextend

That's all

Les partitions, c'est obsolète. Point barre. Ton exemple le prouve.

Hors ligne

#15 20/12/2012 10:38:26

Yokav
Membre
Lieu : Be
Inscription : 01/02/2009
Messages : 213
Site Web

Re : Utilisation de LVM

Ahh des LVM imbriqués, je m'étais aussi renseigné sur cette possibilité, voici ce que j'en ai ressorti...

Comme tu l'indiques, il n'est pas interdit d'imbriquer des LVM l'un dans l'autre et niveau des performances, cela n'a que très peu d’impact.

Donc, d'un premier abord cela semble être une bonne idée sauf que cette méthode oblige de faire un "vgresize" sur le VPS et d'après les informations que j'ai pu trouver à ce propos, cette fonctionnalité est à prendre avec des pincettes car beaucoup moins stable que "lvresize".

Ensuite pour réagir au fait d'utiliser des LVM partout, il est claire que pour administrer des VPS c'est très utile surtout que là, on peut redimensionner le système de fichier du VPS proprement, c'est-à-dire ne pas le faire à chaud et ce directement depuis l'hôte.

Par contre, utiliser du LVM sur l'hôte pour la gestion de ses propres partitions (/home, /var/, /usr, etc.), j'ai un doute. Car comme indiqué ci-dessus, faire un redimensionnement à chaud c'est risqué et donc il faut pouvoir avoir un accès en vKVM à son serveur ce qui n'est pas toujours chose aisée. Et si on désire faire un redimensionnement à chaud, il faut avoir bien partition son serveur dés le début car si on a qu'une seule partition "/" ça ne fonctionnera pas, si je me trompe pas, il n'est pas possible de redimensionner "/" et "/usr" à chaud car ils sont en cours d'utilisation.

Hors ligne

#16 20/12/2012 10:45:45

remi
Crazy PHP packages monkey... !
Rédacteur Wiki
Lieu : Champagne...
Inscription : 16/10/2004
Messages : 5 579
Site Web

Re : Utilisation de LVM

Again : Les partitions, c'est obsolète. Point barre. Ton exemple le prouve.

Le redimensionnement à chaud est possible (depuis longtemps).
C'est tout l'intérêt de la chose.

J'ai vu ajouter un disque (hotplug) sur un serveur, aggrandir le VG, aggrandir certains LV, sans jamais redémarrer.

P.S. et je me suis trompé, quand on agrandi un disque, c'est plutôt pvresize qu'il faut utiliser (ou pvcreate / vgresize lorsqu'on "ajoute" un disque)

Dernière modification par remi (20/12/2012 10:47:08)

Hors ligne

#17 20/12/2012 11:19:36

Yokav
Membre
Lieu : Be
Inscription : 01/02/2009
Messages : 213
Site Web

Re : Utilisation de LVM

Hehe, merci pour ta réactivité remi. big_smile

Je ne tenais pas à remettre en cause tout ce que tu as indiqué, je me doute que tu dois avoir bien plus de connaissance que moi sur ce sujet, je voulais juste expliquer les aprioris que j'ai suite à mes diverses recherches, dans le but de savoir si c'était fondé ou pas... mais ça n'a pas trop l'air d'être le cas. tongue

Pour les VPS, c'est décidé, je vais faire du LVM imbriqué. Ainsi je me retire une belle épine du pied concernant la gestion des partitions.

Et pour la machine hôte je le ferais bien aussi finalement... A part pour la partition /boot vu qu'elle ne supporte pas LVM.

Par contre, est-il recommandé d'avoir deux VG différents, l'un pour les LV de la machine hôte et l'autre pour les LV des VPS ou bien cela n'a aucune espèce d'importance ? Peut-être qu'il y aurait un intérêt point de vue sécurité ou autre...

Et quelles sont les partitions des la machine hôte qui peuvent être sur un LV mais que l'on ne pourra jamais redimensionner à chaud ? Je sais que c'est le cas de /user par exemple.

Hors ligne

#18 20/12/2012 11:38:45

remi
Crazy PHP packages monkey... !
Rédacteur Wiki
Lieu : Champagne...
Inscription : 16/10/2004
Messages : 5 579
Site Web

Re : Utilisation de LVM

Perso, je suis adapte du VG unique.
Cela permet de déplacer des LV d'un PV vers un autre (dans le même VG).
Alors qu'avec plusieurs VG, cela n'est pas possible.

Tous les LV peuvent être agrandi à chaud (pour la réduction ça implique un démontage).
C'est le principe à retenir sur LVM, on taille petit au départ et on agrandi au besoin.

Hors ligne

#19 20/12/2012 20:14:01

theboogymaster
Membre
Lieu : Suisse
Inscription : 07/04/2008
Messages : 594
Site Web

Re : Utilisation de LVM

Comme remi l'a si bien dit, le resize à chaud se fait depuis fort long temps. C'est justmement l'intérét de l'utilisation de LVM.

Voici comment moi je fais pour mes serveurs:

Un volume groupe vg_system avec tous les partitions nécessaire pour l'OS
Un volume groupe vg_data pour tous les logical volumes qui vont accueillir les données.

En suite dès que j'ai besoin de plus d'espace, je rajoute un disque puis voici la marche à suivre.

pvcreate /dev/sdx
vgextend vgdata /dev/sdx
lvresize -L +LA_TAILLE_SOUHAITEE /dev/vgdata/lv_data
resize2fs /dev/vgdata/lv_data

A partir de la version 6 de Red Hat tu peux directement faire le resize2fs dans la même commande lvresize avec l'option -r
Et voilà toute la chose, pas besoin de partition.

Dernière modification par theboogymaster (20/12/2012 20:14:16)


Success is to be measured not so much by the position that one has reached in life as by the obstacles which he has overcome.

Hors ligne

#20 20/12/2012 22:45:14

madko
Contributeur Fedora et Linuxé depuis 1994
Modérateur
Lieu : Noisy the Great (9³)
Inscription : 22/12/2006
Messages : 8 472
Site Web

Re : Utilisation de LVM

avec lvresize le -r peut éviter le resize2fs (il le fait dans la foulé). man lvresize. Sinon c'est conseillé d'ajouter le hostname (ou autre variable) dans le nom des vg si jamais tu veux pluguer un dd d'un serveur hs dans un serveur ok, avoir 2 vg avec le même nom ça le fait pas. voilà mes 2cts sur lvm :)

Dernière modification par madko (20/12/2012 22:46:15)


Linux, ya moins bien, mais c'est plus chèr!!!
Fedora 32 WorkStation sur HP 850 G5
Fedora 32 SilverBlue sur Lenovo Thinkpad Yoga 12

Hors ligne

#21 22/12/2012 18:54:52

theboogymaster
Membre
Lieu : Suisse
Inscription : 07/04/2008
Messages : 594
Site Web

Re : Utilisation de LVM

Même si tu arrive à exporter un volume group avec le même nom que sur la machine de destination, tu peux toujours faire un petit vgrename avant de faire l'export bien sur.

Dernière modification par theboogymaster (22/12/2012 18:55:09)


Success is to be measured not so much by the position that one has reached in life as by the obstacles which he has overcome.

Hors ligne

Pied de page des forums